Participer au site : news photo video
avatar Se connecter
Réglement FFTRI TVT

Réglement FFTRI TVT


groupesToute l'association

REGLES GENERALES
 

Comportement

Il est de la responsabilité de l’athlète d’être bien préparé pour l’épreuve, qu’il s’agisse de son état général ou de son niveau d’entraînement.
 

Il doit faire preuve de sportivité et traiter les autres concurrents, les officiels, les bénévoles et les spectateurs avec respect et courtoisie (avant, pendant et après la course).
 

A ce titre, toutes insultes proférées à l’encontre d’un arbitre, officiel, bénévole ou d’autre concurrent ainsi que tout comportement contraire à l’éthique sportive est passible d’un carton rouge.
 

Un concurrent ne doit pas bloquer, gêner, agresser, faire des mouvements brusques, qui contrarieraient la progression d’un autre compétiteur, que ce soit intentionnellement ou par négligence.
 

Qu’elle que soit l’épreuve, il est interdit à d’autres concurrents de circuler sur les parcours si une course est en cours. Sur les épreuves à circuit fermé, tout concurrent enfreignant cette règle est sanctionné.
 

L’athlète doit prendre toutes les dispositions pour ne pas dégrader l’environnement dans lequel il évolue. A ce titre, tout abandon de matériel (bidon, tenue, lunettes...), de déchets et emballages divers hors des zones de propreté prévues à cet effet est interdit et sanctionné.
 

Santé

Les massages et soins pratiqués aux postes de secours de l’organisation sont tolérés pendant la course.
 

En cas d’accident, un concurrent peut continuer sa course, après avoir été soigné par le service médical, si le médecin responsable l’y autorise.
 

Tenues

Courir et rouler torse nu est interdit.


Le bas du corps doit être convenablement vêtu. De préférence avec la tenue respective du club!!!!

Le port d'une tenue divers vierge est autorisé ou d'un team quelconque avec l'obligation d'y inscrire le nom et logo du club d'appartenance  ainsi qu'à ses partenaires, sous penne de refus de renouvellement de licence.


Les fermetures des combinaisons trifonctions peuvent être ouvertes au plus jusqu’au bas du sternum. Les bretelles sont gardées sur les épaules.
 

La publicité est autorisée sur tous les équipements.
 

L’utilisation des radios, téléphones portables, lecteurs MP3, baladeurs ou tout autre écouteur est interdite aux concurrents.
 

Code de la route

Les compétiteurs doivent respecter le Code de la route, c'est-à-dire qu’ils doivent circuler à droite de la route.


Il est interdit de traverser la ligne centrale, sauf indication contraire d'un officiel.
 

Dossards

Le port des dossards fournis par l’organisation de la course est obligatoire.
 

Ils sont portés de façon parfaitement visible sur la partie basse du dos en cyclisme et sur le devant en course à pied.
 

Les dossards sont positionnés correctement dès la sortie de l'aire de transition. Ils ne doivent être ni coupés, ni pliés, ni cachés.
 

Un concurrent franchissant la ligne d'arrivée sans dossard ne peut être classé.
 

Un dossard peut être porté sur une ceinture, fixé en trois points minimum, à condition que la ceinture soit placée au plus bas au niveau de la taille. Tout autre positionnement de la ceinture fera l’objet d’une remise en conformité par une procédure « Stop and Go ».
 

Aide extérieure

Toute aide physique ou matérielle, depuis le départ de la course jusqu’à l’arrivée du concurrent est interdite et disqualifiante. Est également considérée comme aide extérieure :

- l’accompagnement, ravitaillement, l’assistance technique et aide matérielle par des personnes extérieures à l’épreuve ou entre concurrents sur une épreuve individuelle.

- l’abandon de tout matériel hors des points fixes prévus par l’organisation et de l’emplacement de l’athlète dans l’aire de transition. 
 

Ravitaillement

Les concurrents ne peuvent se ravitailler qu’aux postes de ravitaillement mis en place par l'organisation.
 

Sur les épreuves Distances L, XL, XXL, le ravitaillement personnalisé est autorisé par dérogation (et uniquement dans la zone de ravitaillement de l’organisation). 
 

ARBITRAGE
 


 

Les procédures d’intervention des arbitres (avertissement verbal, sanction, disqualification ou mise hors course) sont applicables aux concurrents avant, pendant et après l’épreuve, dès le retrait du dossard jusqu’à la fin de la proclamation des résultats.
 

Avertissement verbal

Lorsque la faute est sur le point d'être commise, l’arbitre avertit l'athlète verbalement par un coup de sifflet pour capter l'attention, l’annonce du numéro du concurrent concerné, ou de son nom (uniquement sur les épreuves où le port du nom sur la tenue est obligatoire), à défaut de nom et de numéro visible, en le désignant du doigt et en annonçant « Madame » ou « Monsieur »,
 

L’arbitre doit motiver son intervention au concurrent.
 

Sanctionné :

- pour demande de remise en conformité : carton jaune « stop & go »

- par pénalité de temps pour les fautes commises durant la procédure de départ, durant le départ, entre l’entrée et la sortie de l’aire de transition, ainsi que sur la partie vélo sur les épreuves avec aspiration abri,

- pour pénalité : carton noir,

- disqualifié : carton rouge
 

 

Mis hors course : carton rouge
 

Un concurrent peut être disqualifié sans avoir été concerné préalablement par les procédures d’avertissement ou de sanction.
 

Seuls les arbitres officiels de la F.F.TRI, dûment affectés à l’épreuve et revêtus de la chasuble officielle, peuvent appliquer ces procédures. Leur décision est irrévocable.
 

Sanctions
 

Carton Jaune - « stop and go » demande de remise en conformité :

Lorsque la faute commise peut être corrigée, l’arbitre sanctionne l'athlète par un carton jaune – « stop & go ».
 

L’arbitre émet un coup de sifflet pour capter l'attention ou annonce du numéro du concurrent concerné, ou de son nom (uniquement sur les épreuves où le port du nom sur la tenue est obligatoire), à défaut de nom et de numéro visible, en le désignant du doigt et en annonçant « Madame » ou « Monsieur » puis présente un « carton jaune » pendant cinq secondes en annonçant « STOP ».
 

L’arbitre doit motiver sa décision au concurrent
 

L’athlète se remet en conformité et repart au « GO » de l’arbitre.
 

Pénalité de temps sur les Grandes Epreuves Fédérales avec aspiration abri :

Sur les Grandes Epreuves Fédérales avec aspiration abri, hors championnat de France Groupe d’Ages, toutes les fautes intervenant durant la procédure de départ, durant le départ, entre l’entrée et la sortie de l’aire de transition ainsi que sur la partie vélo font l’objet d’une pénalité de temps exécutée une zone dédiée appelée « zone de pénalité » accessible dans les 500 derniers mètres du parcours pédestre.
 

L’arbitre affiche le numéro de l’athlète sur un panneau situé avant la zone de pénalité. Il est de la responsabilité de l'athlète de prendre connaissance de cette information et de réaliser la pénalité.
 

Le décompte du temps de pénalité commence au moment où l'athlète entre dans la zone de pénalité et se termine lorsque l'arbitre dit « Go », moment auquel l'athlète peut poursuivre l’épreuve.
 

Un athlète sanctionné peut effectuer sa ou ses pénalités à n’importe quel tour de la course à pied. 
 

Pénalité – Carton Noir

Elle se substitue au « stop & go » en cas d’infraction à la règle d’« Aspiration - Abri » sur la partie cycliste.
 

L’arbitre émet un coup de sifflet pour capter l'attention et annonce le numéro du concurrent concerné, ou de son nom (uniquement sur les épreuves où le port du nom sur la tenue est obligatoire), à défaut de nom et de numéro visible, en le désignant du doigt et en annonçant « Madame » ou « Monsieur » puis présente un « carton noir » pendant cinq secondes en annonçant « PENALITE ».
 

L’athlète termine la partie cycliste. Sur la partie pédestre, à l’entrée de la boucle de pénalité, il se présente à l’arbitre chargé du contrôle et effectue le parcours prévu. C’est à l’athlète de gérer sa ou ses pénalités.
 

La longueur de la boucle de pénalité est comprise :

- entre 100 et 300 mètres pour une épreuve Distances XS et S,

- entre 300 et 500 mètres pour une épreuve Distance M,

- entre 1000 et 1500 mètres pour une épreuve Distances L, XL, XXL.
 

La boucle de pénalité se situe en un point quelconque du parcours pédestre. Son emplacement est précisé sur le plan de parcours du dossier d'inscription et annoncé durant l'exposé de course.
 

Pour les épreuves Distances L, XL, XXL, l’organisateur peut remplacer la boucle par une zone de pénalité où l’athlète devra s’arrêter pour une durée comprise entre 4 à 6 minutes.
 

Tout athlète qui reçoit un ou deux carton(s) noir(s) mais qui n’effectue pas sa ou ses pénalité(s) sera disqualifié, sans recours d’appel.
 

Disqualification – Carton Rouge

L’athlète qui ne peut corriger sa faute et/ou transgresse une règle de manière évidente et/ou refuse de se conformer aux injonctions de l'arbitre, est passible d’une disqualification (carton rouge).
 

L’arbitre émet un coup de sifflet pour capter l'attention et annonce le numéro du concurrent concerné, ou de son nom (uniquement sur les épreuves où le port du nom sur la tenue est obligatoire), à défaut de nom et de numéro visible, en le désignant du doigt et en annonçant « Madame » ou « Monsieur » puis présente un « carton rouge » pendant cinq secondes, en annonçant « DISQUALIFIÉ ».
 

L’arbitre doit motiver sa décision au concurrent et lui demander de s'arrêter.
 

Le concurrent arrête définitivement sa course et remet son dossard à l’arbitre.
 

Mise hors course : Carton Rouge

Applicable aux concurrents rattrapés sur la partie cycliste des épreuves avec « Aspiration Abri » autorisée et à tours multiples.
 

Applicable aux concurrents quittant seul ou à deux l’aire de transition dans le cas des courses par équipe contre la montre.
 

Applicable aux épreuves avec temps limite
 

L’arbitre émet un coup de sifflet pour attirer l’attention et annonce le numéro du concurrent concerné, ou son nom (uniquement sur les épreuves où le port du nom sur la tenue est obligatoire), à défaut de nom et de numéro visible, en le désignant du doigt et en annonçant « Madame » ou « Monsieur ».
 

Il présente un « carton rouge » pendant cinq secondes en annonçant « HORS COURSE
 

L’arbitre doit motiver sa décision au concurrent :

- « La tête de course vous rattrape : veuillez quitter le circuit » (Rattrapé sur la partie cycliste des épreuves avec Aspiration Abri autorisée »)

- « Concurrent isolé, vous ne pouvez pas continuer la course » (A la sortie de l’aire de transition dans les contre la montre par équipe). L’arbitre enregistre le numéro de l’athlète.

- « Temps limite de course écoulé. Vous êtes hors course ».

Le concurrent doit obligatoirement remettre son dossard à l’arbitre et s’arrêter.
 

TRANSITION

Entrée des athlètes et du matériel

Le numéro de dossard est reporté, à l’aide d’un feutre épais indélébile, sur le bras droit ou gauche et mollet ou haut de cuisse droit ou gauche du concurrent en fonction de la table de pointage.
 

Les vélos sont contrôlés. Une fois vérifiés ceux-ci ne peuvent plus en ressortir avant le départ de l’épreuve et les réglages des prolongateurs ne doivent plus être modifiés.
 

Conduite du concurrent

Le concurrent ne peut utiliser que son emplacement désigné.

Tout marquage distinctif ou personnalisé permettant au concurrent d’identifier son emplacement est interdit. La serviette de bain est autorisée et ne constitue pas un marquage distinctif ou personnalisé.
 

Les changements de tenue doivent impérativement s’effectuer dans l’aire de transition.
 

La nudité est interdite.
 

Le transport de la combinaison natation est effectué par l'athlète qui doit la déposer à son emplacement.
 

Si l’organisateur fournit des caisses individuelles, chaque athlète est tenu d’y ranger ses équipements « course » qui ne serviront plus sur l’épreuve, sous peine d’un carton jaune.
 

Tous les déplacements s’effectuent dans les allées prévues à cet effet (interdiction de couper au travers des emplacements).
 

Les déplacements avec le vélo s’effectuent dans l'aire de transition obligatoirement à pied, vélo à la main. Une ligne au sol délimite l'entrée et la sortie de l’aire pour application de cette règle.
 

Le concurrent met le casque sur sa tête et attache la jugulaire avant de prendre son vélo. Il ne peut détacher sa jugulaire qu’après avoir replacé son vélo à son emplacement.
 

Les concurrents ou leur matériel ne doivent pas gêner les autres concurrents.
 

Les concurrents ne doivent pas déplacer, déranger l’équipement d’autres athlètes.
 

Seuls les concurrents inscrits sur l’épreuve en cours et les titulaires d'une accréditation délivrée par l'organisateur sont autorisés à pénétrer dans l’aire de transition (sauf épreuves particulières prévues avec zone de « coaching »). Toute personne non accréditée qui pénètre dans l’aire de transition expose le concurrent qu’il supporte à des sanctions allant de l’avertissement à la disqualification. 
 

NATATION

Les nageurs peuvent utiliser le style de nage de leur choix.
 

Il est autorisé de marcher ou courir sur le fond au départ et à l’arrivée.
 

Il est interdit d’utiliser le fond, les bouées ou autres objets flottants pour gagner un quelconque avantage. Pour des raisons de sécurité, il est toutefois autorisé de se reposer temporairement sur un point fixe.
 

Les concurrents doivent porter le bonnet de bain numéroté fourni par l’organisateur. Aucune pénalité n’est attribuée si le nageur perd son bonnet pendant la compétition.
 

Le vêtement minimum en natation est un maillot non transparent en une ou deux pièces. Les lunettes de natation, masques, pince-nez sont autorisés.
 

La combinaison isothermique de natation ne peut comprendre plus de trois parties ; cagoule, haut avec ou sans manches, pantalon. L’épaisseur maximale est de 5 mm. Le recouvrement de deux parties de la combinaison n’excédera pas 5 cm.
 

Les aides artificielles, plaquettes, gants, chaussons, tuba, palmes, gilets ou autres aides à la flottaison sont interdits.
 

Le port de la combinaison isothermique n’est autorisé que pour la partie natation et uniquement en fonction des conditions de température de l’eau (cf. tableau ci-dessous).
 

Lorsque le port de la combinaison isothermique est rendu obligatoire, cette dernière devra couvrir à minima le buste et les cuisses.
 

Lorsque la combinaison isothermique est interdite, le port d’une surtenue est interdit et le port d’une seule des parties composant une combinaison (cagoule, haut avec ou sans manches, pantalon) est interdit.
 

 

 

XS à M

L à XXL

Annulation

<= 12°

<= 12°

Combinaison obligatoire

<= 16°

<= 16°

Combinaison

interdite

>= 24°

>= 24°

 

Toutes les Grandes Epreuves Fédérales et les 1⁄2 finales Triathlon Jeune

Combinaison obligatoire

<= 14°

<= 16°

Combinaison

interdite

>= 20°

>= 22°


 

CYCLISME

L’organisateur peut mettre en place des points d’assistance fixes ou mobiles. Ceux-ci seront clairement définis dans le règlement de l’épreuve et proposés à l’ensemble des participants.
 

Points fixes :
 

Les concurrents peuvent y disposer leur matériel (dépôt de roues exclusivement), vêtements (identifiables) et ravitaillement personnels.
 

Le matériel déposé est sous la responsabilité de l’organisateur jusqu’au plus tard 30 minutes après l’arrivée finale du dernier concurrent. Le concurrent doit effectuer lui-même, sans aide, ses réparations techniques.
 

Aide mobile :
 

Une aide mobile, par moto suiveuse, peut être mise en place par l’organisateur (passage de roues exclusivement) pour tous les concurrents.
 

Le code de la route doit être respecté, sauf information particulière.
 

Les concurrents doivent avoir leurs propres outils et pièces détachées et assurer les réparations eux- mêmes.
 

Aspiration Abri (AA) ou « drafting »
 

Les concurrents ne sont pas autorisés à s’abriter derrière ou à côté d’un autre concurrent, à profiter de l’aspiration d’un autre concurrent ou de véhicule pendant la course cycliste.
 

Un concurrent qui ne se conforme pas clairement à la règle d’AA peut recevoir une pénalité (carton noir / disqualification).
 

La zone d’Aspiration Abri est définie :

- pour un vélo ou une moto par un rectangle de 7 mètres de long sur 3 mètres en largeur,

- pour une voiture ou une équipe en contre la montre par équipe, par un rectangle de 35 mètres en longueur sur 5 mètres de largeur. L’avant de la roue avant et le centre du pare-chocs avant définissent le centre de l’avant du rectangle.
 

Les zones d’aspiration de différents concurrents ne peuvent se superposer. Tout coureur progressant dans la zone d’Aspiration Abri doit le faire franchement sur un axe parallèle.
 

Quand un concurrent est dépassé par un autre concurrent, il est de sa responsabilité de sortir de la zone d’AA et de se laisser distancer de 7 mètres. Un concurrent est dépassé quand la roue avant d’un autre concurrent passe devant la sienne.
 

Equipement

Tous les types de cycles, guidons et prolongateurs sont autorisés à condition de garantir la sécurité et de répondre aux normes suivantes :

1. Longueur maximum de deux mètres et largeur de soixante-quinze centimètres.

2. Distance minimum de vingt-quatre centimètres du sol à l'axe du pédalier.

3. La ligne verticale touchant le bec de selle n'est pas à plus de 5 cm devant et 15 cm derrière la ligne verticale passant par l'axe du pédalier. Aucun mécanisme permettant le dépassement de ces limites de positionnement de selle n'est autorisé pendant la course.
 

La distance entre la ligne verticale passant par l'axe du pédalier et la ligne verticale passant par l'axe de la roue avant doit être comprise entre 54 et 65 cm.
 

La roue avant peut être de diamètre différent de la roue arrière mais doit être constituée de rayons ou bâtons. La longueur minimale d'un rayon ou bâton est de 27 cm. La roue arrière peut être recouverte (Disque).
 

Aucune roue ne doit comprendre un mécanisme permettant de l'accélérer. Dans le cas d'utilisation de boyaux, ils doivent être correctement collés. Les roues doivent être axées. Chaque roue doit comporter un frein.
 

Le guidon doit être fait de tube rond ou plat. Les extrémités en protubérances doivent être protégées. Le guidon doit avoir des embouts. Les ajouts aux guidons doivent être positionnés de manière à diminuer les risques en cas de chute ou collision.
 

Les poignées de freins doivent être tournées vers l'arrière.
 

Le port du casque vélo est obligatoire ; ce dernier doit être à coque dure et homologué (sans modification après fabrication).
 

Les bidons de verre ou cassables ne sont pas autorisés.
 

Abri Relais autorisé entre coureurs

Il est interdit pour les concurrents doublés par ceux ayant plus d'un tour d'avance de prendre abri derrière ceux-ci.
 

Equipement

Seuls les guidons classiques route (cintre) sont admis sur les Grandes Epreuves Fédérales.
 

Les prolongateurs ou ajouts sont permis, à condition que leur longueur ne s’étende pas au-delà de 15 cm de l’axe de roue avant, et ne dépasse pas de la ligne créée par les points les plus en avant des leviers de freins.
 

Les prolongateurs doivent être pontés avec un dispositif rigide disponible dans le commerce (sans ajout ni adaptation personnelle), et ne doivent pas supporter de manettes de frein pointées vers l’avant.
 

Aucun ajout droit ou levier de changement de vitesse n’est autorisé sur les ajouts, à l’exception pour les changements de vitesse de type poignées tournantes « Grip Shifters ».
 

Les « repose-coudes » sont autorisés. Les deux roues d’un même vélo doivent être de diamètre identique et avoir au moins 12 rayons chacune.

PHOTOS

Bandol2017Bandol2017Bandol2017Bandol2017Bandol2017

RÉSULTATS

Aucun résultat à afficher.

Calendrier